Biographie

Portrait de Simon Bertrand

Simon Bertrand

Simon Bertrand commence une formation multi instrumentale au Conservatoire de Montréal, où il étudie de 1986 à 1989 la clarinette, le saxophone et la musique de chambre, tout en étant actif en tant qu’instrumentiste dans le milieu du jazz au sein de divers orchestres symphoniques. Ce sont les cours d’analyse du compositeur Gilles Tremblay qui seront son premier contact avec la composition, qu’il étudiera aussi brièvement avec André Prévost avant son départ pour l’Europe. De 1990 à 1998, après un stage avec le compositeur Henri Dutilleux, il décide de devenir compositeur et s’installe en France, où il étudie la composition avec le compositeur Claude Ballif au Conservatoire de Sevran, où il obtient en 1994 un 1er Prix de composition à l’unanimité, premier nommé.

Simon Bertrand devant une statue de Giacometti

Simon Bertrand pose près d’une sculpture de Giacometti

Par la suite, de 1998 à 2001, soutenu par le Conseil des arts et des lettres du Québec et le gouvernement japonais (Bunka-cho), il réside 3 ans au Japon, où il écrit de nombreuses œuvres pour instruments traditionnels japonais et est conférencier invité par les Universités Toho Gakuen de Tokyo et Elizabeth de Hiroshima.

À son retour en 2001 à Montréal, il est nommé compositeur en résidence à la Chapelle historique du Bon-Pasteur, avec le soutien du Conseil des Arts du Canada. Il remporte en 2004 le 1er prix du concours de composition de l’OUM, Orchestre Symphonique de l’Université de Montréal, où il est chargé de cours et obtient un doctorat en composition, sous la direction de Jose Evangelista et Denis Gougeon. En 2006, son opéra Prochain départ, d’après un livret original de Stanley Péan, est créé sous la direction de Lorraine Vaillancourt, dans une mise en scène d’Alice Ronfard. En 2007, il fait l’objet d’un concert entier consacré à sa musique de chambre à Copenhague, au Danemark, où il signe aussi sa première musique de film, Manden og Magen, produit par Zentropa, compagnie du réalisateur Lars Von Trier.

En 2008, une commande du Conseil des Arts du Québec lui est passée pour composer un hommage à Olivier Messiaen, qui à été crée lors de l’automne Messiaen 2008, puis une autre par la SMCQ pour le projet ‘’Présences-Chine’’, en co-production avec Radio-France et l’Orchestre Philarmonique de Shanghai dans le cadre du Shanghai Spring Festival.

En 2011-2012, il est en nomination pour un Prix OPUS du Conseil Québécois de la Musique dans la catégorie ‘’Création de l’année’’, est nommé compositeur en résidence au sein de l’OSDL (Orchestre Symphonique de Longueuil) et sa Berceuse in memoriam Morton Feldman est créée par Lorraine Vaillancourt et le Nouvel Ensemble Moderne.

En janvier 2013, il reçoit le prestigieux Prix OPUS ’’Compositeur de l’année’’, soulignant l’ensemble de son travail pendant la saison 2011-2012. En 2014, il est un des lauréat (2e prix) du Prix Collégien de Musique Contemporaine, décerné par des étudiants en musique partout au Québec, et remporte le Grand Prix du Concours International de Composition Busan Maru en corée du sud. En 2015-16 sa musique à été jouée au quatre coins du Canada par presque tout les grands orchestres canadiens: OSM, OSQ, Toronto, Symphony, Edmonton Symphony, Newfoundland Symphony, et à également signé la musique du film « Pays » de Chloé Robichaud, qui fut présenté dans ne nombreux Festival, notamment au TIFF (Toronto) et au BFI Festival (Londres)

Auteur de plus d’une quarantaine d’œuvres, sa musique a été interprétée dans de nombreux pays par divers solistes, ensembles et orchestres, notamment les flûtistes Guy Pelletier et Claire Marchand, les clarinettistes Simon Aldrich et Lori Freedman, les pianiste Jacques Drouin et Louise Bessette, les Trios Fibonnaci et Georges Sand (France), Pro Musica Nipponia (Japon), le Danish Saxophone Quartet, (Danemark) le Nouvel Ensemble Moderne (NEM), la SMCQ, le Quatuor Alcan, QUASAR, l’Orchestre Philharmonique de Shanghai(Chine). Plusieurs de ses œuvres ont été diffusées par Radio France, Radio-Canada et NHK (Japon).

Simon Bertrand, compositeur, à Montréal, Canada

Photo: Jan Vailhe

Simon Bertrand en concert

Photo: Sébastien Chalut

background