Liste des oeuvres (sélection)

Concerto ’King chu’ (2012) pour pipa et orchestre (15’)
(Première : Orchestre Symphonique de Longueuil, Liu Fang, Pipa, Marc David, Chef, Longueuil, Janvier 2013)

play-soundcloudBerceuse, in memoriam Morton Feldman (2011) pour alto et ensemble (11’)
(Première : NEM (Nouvel Ensemble Moderne), Brian Bacon, alto, Lorraine Vaillancourt, chef, Montréal, octobre 2012)

play-soundcloudUne prière pour Zipangu (2011) pour flûte(s), rin gong et installation scénique (13’)
(Première : Claire Marchand, flûte, Montréal, mars 2012)

play-soundcloudKonna yume wo mita (2003, rév. 2011) pour piano, violon, et violoncelle (13’)
(Concert SMCQ/Trio Georges Sand, Chapelle Historique du Bon-Pasteur, Montréal, septembre 2010)

play-soundcloud22 miniatures, d’après les 22 arcanes majeurs du Tarot de Marseille (2010) pour piano, piano-jouet et accessoires (33’)
(Première, Chapelle Historique du Bon-Pasteur, 8 mai 2010)
Œuvre Nominée aux Prix OPUS en 2011

Salve regina (2009) pour violoncelle solo (4’)
(Première: SMCQ, Emmanuel Tremblay, violoncelle, octobre 2009, Montréal)

play-soundcloudDuels (2009) Double-concerto pour violon, erhu et orchestre (9’)
(Première: Shanghai Symphony Orchestra, Shanghai, mai 2009)
Commande de la SMCQ

Le jardin des délices (2008) pour violon, violoncelle, clarinette et piano (15’)
(Première: Ensemble QAT, Montréal, décembre 2008, dans le cadre de l‘automne Messiaen)
Commande du CALQ

Postlude pour Per Norgard (2007) pour piano (5’)
(Première: Royal Academy of Music, Copenhague, juin 2007)

Noorebro Nocturnes (2007) pour Steel-pans et piano (5’)
(Première: Royal Academy of Music, Copenhague, juin 2007)

Une toile pour Ligeti (2007) pour quatuor de saxophones (6’)
(Première: QUASAR, Montréal, avril 2007)

play-soundcloudProchain départ (2004-2007) Opéra de chambre pour 7 chanteurs et 20 musiciens (50’)
(Première: Salle Claude Champagne, Dir. Lorraine Vaillancourt, Montréal, septembre 2006)

Vertiges et souvenirs (2006) pour pipa et flûte (6’)
(Première: Concert SMCQ avec Lise Daoust et Liu Fang, Montréal, février 2007)
Commande de la SMCQ

Rideau et fanfares (2004) pour orchestre (5’)
(Première: OUM, direction J-F Rivest, Salle Claude Champagne, Montréal, octobre 2004)
1er prix au concours de composition de l’OUM, 2003

Les rêves enchevêtrés (Akira no Yume) (2003) pour piano, violon, et violoncelle (13’)
(Première: Trio FIBONACCI, Redpath Hall, Montréal, décembre 2004)

Merci d’être venu (1995, Rév. 2003) pour alto solo (6’30). In memoriam M.Feldman et S.Lauzon.
(Première: Boyana Milinov, Salle Claude Champagne, Montréal, novembre 2005)

Les villes invisibles (2002-2003) pour mezzo, clarinette, violon, flûte et bande (25’). D’après le récit d’Italo Calvino (composé avec Jacques Tremblay)
(Première: NEM, Dir. Lorraine Vaillancourt, Montréal, mai 2003)
Commande du CALQ

Hommage à Wim Wenders (2003) pour Quatuor de Sax. et dispositif vidéo (optionel) (9’)
(Première: QUASAR, Montréal, mai 2005)

De l’artifice et du sacré (2002) pour violon solo et orchestre baroque (12’)
(Orchestre Baroque de Montréal, Dir. Joel Thiffault, Montréal, mai 2003)
Commande du CALQ

Monts et merveiles (2002) pour piano, clarinette et violon (9’)
(Première: Trio Contrastes, Montréal, Mai 2003)
Commande du CAC, dans le cadre de son programme de résidences de compositeurs

play-soundcloudHuai nian Urumchi (2002) pour pipa et quatuor à cordes (10’)
(Première: Liu Fang, Vancouver, 2002, Quatuor ALCAN, Liu Fang, Montréal, mai 2003)

Devant le château noir (2002) pour piano solo (5’)
(Première: Stéphane Sylvestre, Montréal, Mai 2003)
Commande du CAC, dans le cadre de son programme de résidences de compositeurs

play-soundcloudTrop-pleins (2001) pour clarinette basse solo (6’)
(Première: Jean Guy Boisvert, Calgary, 2002)
Commande du Alberta New Music series

Risshu no Haïku (2001) pour flûte et percussions (5’)
(Première: Duo TRACES, Montréal, février 2002)

Soies (2000) pour mezzo-soprano et quatuor de saxophones (11’). D’après le roman d’Alessandro Baricco.
(Première: New Danish Saxophone Quartet, Copenhague, février 2001)

Morning Glories (1999) pour deux flûtes (5’) (Éditions Dobermann-Ypann)
(Première: Kohei Nishikawa, Tokyo, février 2000)

Ugikusa (1998) #1 pour flûtes japonaises et occidentales (6’) #2 pour piano solo (4’)
(Première: Kohei Nishikawa, Hideko Nara, Tokyo, novembre 1998 )

Le quatuor des errances (1997-1998) (9’) (Éditions Dobermann-Ypann)
– Version a : Pour 4 ou 6 guitares (Première: HEXACORDE, Montréal, mai 2004)
– Version b : Pour quatre kotos (Première: PRO MUSICA NIPPONIA, Tokyo, novembre 1998 )

A.K in memoriam (1998) (7’) pour shakuhashi solo
(Première: Kifu Mitsuhashi, Tokyo, novembre 1998)

D’ombre et de lumière (1997) pour cristal baschet solo (8’)
(Première: Catherine Brisset, Paris, 1997)

play-soundcloudEntre vigile et laudes (1997) pour cristal baschet et violoncelle (6’)
(Première: Emmanuel Tremblay et Catherine Brisset, Paris, 1997)

play-soundcloudD’orient et d’occident (1996-1998) pour flûte solo (7’) (Éditions Dobermann-Ypann)
(Première: Guy Pelletier, Montréal, 2001)

L’aube en silence (1996, Rév. 2003) pour piano, flûte et alto (6’)
(Première: Trio Maurice Duruflé, Paris, 1997)

Sensucht (1996) pour alto solo (6’)
(Première: Rudolph Sulzenbacher, Paris, 1997)

Passages (1996) pour piano, flûte et alto (7’30)
(Première: Trio Maurice Duruflé, Paris, 1997)

play-soundcloudArc-en-ciel grisé (1995) pour violon « scordatura » et clarinette (4’ 30). En hommage à J.Pollock.
(Première: NEM, Domaine Forget, 1998)

Mirlitonnades (1994) pour clarinette en la solo (6’). D’après des poèmes de Samuel Beckett.
(Première: Jean-Guy Boisvert, Centre Georges Pompidou, mai 1995)

Cycle-Beckett (1994) pour mezzo-soprano, saxophone soprano et orchestre de chambre (8’). D’après des poèmes de Samuel Beckett.
(Première: Conservatoire de Sevran, mai 1994)

Der einsame im Herbst (1994) pour mezzo et violon (6’ )
(Première: Centre Georges Pompidou, mai 1995)

Le manège des fantaisies (1993)
Pour clavecin solo (Première: Vivienne Spiteri, Amsterdam, 1994)

Épisode entre deux jours (1993) pour flûte en sol (3’)
(Première: Sandrine Carpentier, Paris, 1994)

background